MoSoft s’implique dans la cybersécurité avec le SOPHIA SECURITY CAMP

Sophia Security Camp

MoSoft s’implique dans la cybersécurité avec le SOPHIA SECURITY CAMP

MoSoft s’implique dans la cybersécurité. C’est pourquoi nous sommes fiers de sponsoriser cette 3ème édition du SOPHIA SECURITY CAMP.

Dans le cadre du mois européen de la cybersécurité, venez suivre, à Sophia Antipolis dans la région Niçoise, des ateliers et conférences animés par les spécialistes en sécurité de l’ANSSI, d’IBM, d’Amadeus et de Gemalto pour ne citer qu’eux…

Le thème de cette année est “Sécurity by Design” ou “la Sécurité dès la Conception”.

La sécurité informatique doit faire partie du cahier des charges pour être prise en compte, au plus tôt, dans le développement des systèmes. Aussi, les systèmes doivent guider (forcer) l’utilisateur pour appliquer les bonnes pratiques en terme de sécurité.

France Connect

FranceConnect vous propose d’être reconnu par l’ensemble des services en ligne en utilisant l’un de vos comptes existants.

Un exemple simple, le système ne doit pas permettre de renseigner un mot de passe simple. Il doit aussi aider l’utilisateur pour que ses contraintes ne soient pas à un frein. Dans ce cas précis, il faut proposer une identification via “FranceConnect“. Ainsi, plus besoin de recréer un identifiant/mot de passe, on peut réutiliser les informations de connexion fournies lors de sa déclaration de revenus…

Plus de renseignements sur https://www.telecom-valley.fr/sophia-security-camp-2019/

Bravo et merci à TelecomValley pour l’organisation d’un tel évènement.

Telecom Valley

Telecom Valley, animateur azuréen du Numérique

Parce que la (cyber)sécurité est l’affaire de tous !

Relisez notre article sur les bonnes pratiques en terme de sécurité.


les tendances CES 2019

Les tendances 2019 en direct du salon CES

2019 commence, et le plus grand salon des nouvelle technologies, le CES, se déroule actuellement à Las Vegas…

les tendances CES 2019

Les tendances 2019 issues du salon CES

Ils nous dévoilent les tendances pour cette nouvelle année via cette vidéo. Nous l’avons regardée pour vous et vous faisons un résumé dans cet article. Économisez une heure et lisez cet article!

L’intelligence artificielle

L’intelligence artificielle (IA en français ou AI en anglais) c’est la tendance numéro 1 pour 2019 avec notamment les assistants vocaux (Google, Alexa, Siri…), le contrôle par la voix! L’IA a pour but d’améliorer l’expérience utilisateur (User Experience ou UX), de nous simplifier la vie. Les principales requêtes faites à ces assistants vocaux  sont:

  1. Poser une question
  2. Demander la météo
  3. Écouter de la musique
  4. Lancer un compte à rebours, définir une alarme
  5. Appeler quelqu’un
  6. Envoyer un message
  7. Chercher une recette de cuisine
  8. Consulter son calendrier

Toutes ces actions ne requièrent plus une action manuelle (allumer un ordinateur, taper au clavier…) de notre part.

L’IA nous aide aussi dans nos prises de photos. Pour ne plus rater un seul cliché et capturé le moment présent à coup sûr…

Les écrans, QLED 8K

Toujours plus grand, nos écrans de télévision ne sont pas morts…pour qu’ils gardent une qualité d’image satisfaisante au regard de leur taille (48 pouces / 120 cm en moyenne en 2019) il faut augmenter leur résolution, d’où l’arrivée de “8K”. Vous n’êtes peut-être passé à la 4K (8 millions de pixels)…passez directement à la 8K (33 millions de pixels) pour un écran jusqu’à 65 pouces (165 cm)!

La réalité augmentée (AR) et la réalité virtuelle (VR)

Ces technologies ne sont pas toutes nouvelles, mais elles cherchent encore leur cas d’utilisation…pourtant essayer un casque de réalité virtuelle est bluffant! Visiter un musée, une région, assis dans son canapé et pourtant on s’y croirait. Peut-être que les miroirs intelligents seront les premiers produits a rencontré un succès!

La voiture autonome

Ce n’est pas un thème nouveau non plus, mais les phases d’essai arrivent à leur terme. 2019 devrait voir les premières applications et commercialisation de véhicules autonomes pour les professionnels, comme les taxis, les livreurs (de pizza par exemple!)…

Promis en 2030, nous ne conduirons plus, nous nous laisserons transporter…adieu le permis de conduire pour nos enfants…?

Les systèmes résistants

Voilà un thème nouveau…face aux attaques terroristes, aux catastrophes naturelles, les systèmes résistants (ou resilient technologie) font leur apparition. Cyber défense, préparation aux urgences, reconstruction après un désastre, système publique d’alertes, système autonome de production d’eau, sont des thématiques et des systèmes qui voient le jour en 2019…

La santé

Pour finir ces tendances 2019, toujours et encore les nouvelles technologies au service de notre santé…et cette année l’accent est mis sur:

  • Amélioration des pratiques traditionnelles
  • Encourager le changement des pratiques et des mentalités
  • Les systèmes autonomes de prise de médicaments

Voilà, vous savez tout des tendances 2019 comme décrit dans cette vidéo.

Retrouvez toutes les informations du CES sur www.ces.tech et sur le site cta.tech.

Continuez à lire nos actualités!

Abonnez-vous à notre page MoSoft sur LinkedIn!


Tout savoir sur le Wifi

WiFi, les bons choix pour une connexion optimisée

Depuis plus de vingt ans, le Wifi nous permet de connecter sans fil nos objets connectés.

Historique du Wifi

Au départ, le Wifi était seulement destiné à remplacer les câbles Ethernet pour relier les ordinateurs à un point d’accès internet (modem, routeur ou box internet). Aujourd’hui, grâce à ses progrès technologiques, le Wifi est capable de transmettre le signal télé, nous permettant de regarder nos programmes préférés sur un smartphone, une tablette ou un ordinateur portable. Dans un futur proche, il pourrait remplacer les cordons USB et HDMI.

Évolution du Wifi

Lorsque vous achetez un nouvel objet connecté (smartphone, tablette, ordinateur portable notamment), vérifié la norme Wifi supportée par celui-ci pour être sûr de bénéficier des meilleurs débits.

Pourquoi? Pour transférer plus rapidement vos fichiers, assurant une meilleure fluidité de votre réseau. Comme vous pourrez le voir dans le tableau ci-dessous, il y a un rapport de 1 à 10 en terme de vitesse en fonction des normes. Ainsi, transférer, copier une même image peut prendre 1 seconde dans un cas ou 1 minute 40 secondes dans un deuxième cas!

Bien sûr, vérifié aussi la norme supportée par votre box internet, étant le point d’entrée du dispositif. Souvent l’achat d’un routeur dédié vous permettra de décupler les capacités de votre installation, les box internet étant souvent le maillon faible de la chaîne.

Nous vous donnons les principales normes dans le tableau ci-dessous, vous pourrez constater les écarts de performance :

Nom de la Norme Année  de parution Débit (Mbit/s) Portée
802.11 ah 2017 8 100 m
802.11 ac (Wave 2) 2016 2600 20 m
802.11 ac (Wave 1) 2014 1300 20 m
902.11 ad (ou WiGig) 2013 7000 10 m (ne traverse pas les murs)
802.11 n 2009 600 50 m
802.11 g 2003 54 25 m
802.11 b 1999 11 35 m
802.11 a 1999 54 10 m

 

Débit : vitesse de transmission des données. Diviser par 8 les Mbit/s pour obtenir les Mo/s.  Il faut, au moins, un Wifi “ac” à 1300 Mbit/s pour pouvoir voir un film en Full HD.

 

Portée : distance jusqu’à laquelle le débit assuré est maximum. Au delà, le signal est transmis mais avec un débit moindre.

Source de cet article: 01net magazine

Tout savoir sur le Wifi: wikipedia

Continuez à lire nos actualités!

Abonnez-vous à notre page MoSoft sur LinkedIn!


Ransoware, Rançongiciel

Rançongiciel et comment les éviter

Rançongiciel (ou Ransomware en anglais)

Vous avez certainement entendu parler de la dernière attaque (mai 2017) qui a semé la panique sur la toile et notamment impacté le constructeur automobile Renault. La production a été stoppée à Sandouville (Seine-Maritime), en Slovénie avec sa filiale Revoz, dans l’usine de Dacia Renault en Roumanie, ou encore dans l’usine britannique de Sunderland du japonais Nissan, partenaire de Renault.

Cette attaque est l’œuvre d’un rançongiciel nommé “WannaCrypt“. Un rançongiciel est un logiciel malveillant qui prend en otage des données personnelles. Pour ce faire, un rançongiciel chiffre des données personnelles puis demande à leur propriétaire d’envoyer de l’argent en échange de la clé qui permettra de les déchiffrer (plus d’information sur les rançongiciels).

Le CERT-FR (Centre gouvernemental de veille, d’alerte et de réponse aux attaques informatiques) a publié une note à ce sujet pour expliquer les impacts, comment tenter de récupérer ses données et comment s’en protéger.

Les bonnes pratiques

Cet évènement nous rappelle les risques potentiels d’infection de nos ordinateurs. Nous allons donc vous rappeler quelques bonnes pratiques pour limiter ces risques.

Utiliser les bons outils

Les outils critiques qui nous exposent aux risques d’infection sont le système d’exploitation (Windows, Mac OS, Linux), le logiciel de messagerie électronique (Outlook, Courrier, GMail, …) et le navigateur internet (Internet Explorer, Edge, Safari, …). Il faut donc utiliser les bons outils pour ces trois composantes! Concernant le système d’exploitation, vous devriez déjà avoir fait votre choix puisque vous lisez cet article…Pour le reste vous devriez encore pouvoir changer! MoSoft recommande l’utilisation des logiciels Thunderbird (pour la gestion de ses e-mails) et Firefox (pour surfer sur internet). Ils ont l’intérêt d’être gratuit et performant. Ils se mettent à jour tout seul et ont par défaut, une configuration, assurant une bonne sécurité.

Les courriels (e-mails)

Un inconnu vous offre des fleurs…refusez les! Un e-mail d’un inconnu ne doit pas être ouvert, encore moins ses pièces jointes. Les hackers redoublent d’ingéniosité…mais ne céder pas à la tentation! Il m’est arrivé de me faire avoir, je ne vous blâmerai pas! Par exemple, j’attendais une réponse d’un certain “Philippe” depuis plusieurs jours, et un courrier d’un certain “Philippe” est arrivé dans ma boîte de réception. Ou encore, vous recevez un courrier d’un certain “Martin” et vous vous dîtes “tiens, ça fait longtemps que je n’ai pas eu de ses nouvelles à celui-là”! Difficile de ne pas tomber dans le panneau…

Créer son mot de passe

Les mots de passe doivent être “complexes” et ne doivent pas être divulgués à autrui. Pour trouver un bon mot de passe, l’utilisation d’une phrase est une bonne technique. Comme par exemple “je vais à la piscine”. A transformer en “jevaisalapiscine” si le système n’accepte pas les espaces et les lettres accentuées. A vous d’adapter la phrase, tout en la limitant en longueur. En y ajoutant des caractères spéciaux (? / : …) et/ou des chiffres, encore une fois si le système vous le demande. Si vous devez fournir votre de passe à un tiers (pour qu’il intervienne sur votre ordinateur par exemple), prenez le temps de le changer avant de lui communiquer en mettant son nom par exemple. Ainsi il le retiendra rapidement. Ne pas oublier de remettre son propre mot de passe à la fin de l’intervention.

Les mises à jour

Malgré le “temps perdu” a faire ses mises à jour, il faut les faire! Il est tentant d’appuyer sur “me le rappeler“, mais il faut savoir parfois dire stop à l’action en cours pour effectuer les mises à jour…

Compte utilisateur

Un très bon rempart au virus est de toujours travailler sur son ordinateur avec un profil utilisateur “lambda”. Sur un ordinateur, il y a l’utilisateur “administrateur” et les autres. Alors créer vous un profil “autre” (qui n’a pas les droits des administrateurs) et utiliser systématiquement votre ordinateur en vous identifiant avec ce profil “autre”. Ainsi, si vous êtes touché par un virus, celui-ci n’aura pas tous les droits sur votre ordinateur et la casse ne peut en être que limitée…

Pour aller plus loin sur ce sujet

Lisez le guide d’hygiène informatique publié par l’ANSSI (Agence Nationale de la Sécurité des Systèmes d’Information).

Contactez nous pour des conseils ou la mise en œuvre de ces bonnes pratiques!

Continuez à lire nos actualités!

Abonnez-vous à notre page MoSoft sur LinkedIn!


Comment dire stop aux douleurs : la souris verticale!

La souris verticale pour combattre les TMS?

TMS, vous connaissez certainement: Trouble MusculoSquelettique. Vous en souffrez, peut-être sans le nommer. Ce sont les nouveaux petits désagréments très répandus dans nos sociétés, dites, développées!

Ma souris verticale

Ma souris verticale

Depuis quelques temps, je commençais à ressentir des douleurs au niveau du poignet et de mon index. A tel point que je ne voulais plus me servir de la roulette de ma souris d’ordinateur. Ayant eu la chance de croiser des spécialistes de l’ergonomie du poste de travail, j’investis dans une (vraie) chaise de bureau et revois l’installation de mon bureau. Notamment la position du clavier et des écrans…

position travail sur ecran

Position travail sur écran

Mais rien n’y fait, les douleurs persistent…

Et là, je découvre l’existence des souris verticales…merci Amazon! Et oui, désolé pour la pub, mais je ne les ai pas trouvé ailleurs!

Cela fait plus d’un an que je pratique et les douleurs ont disparu. Un dessin, vaut mieux qu’un long discours, non?

Les bienfaits de la souris verticale

Les bienfaits de la souris verticale

Continuez à lire nos actualités!

Abonnez-vous à notre page MoSoft sur LinkedIn!


Samsung Gear S3

CES 2017 : Samsung en force

Samsung en force

Pour faire suite à mes articles les annonces du constructeur NVIDIA et les tendances du salon, je vous relate dans cet article l’impressionnante armada déployée par le constructeur Samsung.

Samsung était sans conteste, le fabricant avec la plus grosse présence sur le CES 2017. Plusieurs stands avaient été installés sur les thèmes suivants:

  • l’innovation et son soutien aux “start-up”
  • les objets connectés et le matériel informatique
  • la réalité virtuelle
  • la domotique

Dans la partie “Eureka Park”, espace du salon dédié aux start-up innovantes, une dizaine de start-up, soutenues par Samsung, présentait leur innovation.
Je vous ai déjà présenté l’une d’entre elles dans l’article les tendances du salon Jameasy qui nous aide dans l’apprentissage d’un instrument.

Une autre start-up a retenu mon attention: Analogue Plus. Cette start-up a imaginé un objet pour connecter un groupe de personnes. “Accrochez” cet objet sur vous, connectez le à votre smartphone (en Bluetooth) et vous pourrez alors discuter avec toutes les personnes de votre groupe. Par exemple, imaginez une journée de ski avec vos amis. Chacun accroche l’objet connecté sur son casque (et oui, le port d’un casque est fortement conseillé pour les sports de glisse!). Vous pourrez alors échanger avec vos amis à tout moment. Regardez plutôt:

 

Une dernière innovation “pour la route”! Mangoslab m’a présenté “Nemonic”. Nemonic est une petite imprimante à “pense bête” couplée à une application. Vos séances de “brainstorming” seront encore plus créatives! Écrivez vos idées sur votre écran de smartphone, appuyez sur “imprimer” et un post-it sort de l’imprimante…magie! La preuve en image:

D’autres possibilités s’offriront à vous, comme par exemple le stockage dans le cloud de tous ces post-it pour un traitement ultérieur.

Les objets connectés et le matériel informatique

N’oublions pas que Samsung fabrique (aussi) des ordinateurs! J’en ai profité pour me faire un peu de pub!

MoSoft s'affiche partout!

MoSoft s’affiche partout!

Du côté des objets connectés, j’ai trouvé les montres plutôt jolies et en plus on peut changer de montre sans en changer ! Regardez:

 

La réalité virtuelle plus réelle que jamais

Comme vous l’aurez compris, Samsung n’a pas lésiné sur les moyens. Encore besoin de preuves??

Deux énormes stands de réalité virtuelle. Le premier  propose à un groupe de 16 personnes de vivre une course de bateaux. Chacun est assis dans un siège monté sur vérin et muni d’un masque de réalité virtuelle. Et c’est parti:

Le deuxième est encore plus immersif et renversant! Le principe est un peu le même, sauf que cette fois, on est à bord d’un avion de voltige et le siège…fait des loopings!

Victime de leur succès les fils d’attente de ces deux stands étaient trop longues, je n’ai pas pu tester pour vous!

 

La Domotique

Sur le stand Samsung pour la maison connectée, tout y passe. Le réfrigérateur, le robot ménager et la plaque de cuisson à sélecteur magnétique:

Le réfrigérateur intelligent par Samsung

Le réfrigérateur intelligent par Samsung

Le réfrigérateur est équipé de caméras qui “scannent” son contenu. Pas besoin de l’ouvrir pour savoir ce qu’il y a dans le frigo! A l’écran s’affiche les ingrédients. On peut alors consulter les recettes proposées avec ce que l’on a en stock. Bientôt plus de yaourts? pas de soucis! On clique sur l’écran pour en commander en ligne. Bien sûr,  vous pouvez afficher bien d’autres information à l’écran…la météo, les news, votre agenda.

Très prometteur…mais, à mes yeux, la limitation actuelle est le fait que le frigo n’est pas capable de reconnaître lui-même les ingrédients. Il vous affiche la bouteille de lait. La première fois qu’il “la voit”, il faut lui dire que c’est une bouteille de lait. Vous changez de fournisseur, il faudra lui “re-dire” que c’est une (autre) bouteille de lait. Tout ça, n’est que partie remise, je vous présenterai prochainement l’application de reconnaissance visuelle de chez getpoly.com. Avec cette application, il n’y aura plus besoin de dire “c’est une bouteille de lait”.

Toujours dans la cuisine, Samsung nous propose une plaque de cuisson avec un bouton de commande “magnétique”:

 

Conclusion

On parle souvent des GAFA (Google, Apple, Facebook et Amazon), mais comme vous aurez pu le voir, à mes yeux, le coréen Samsung est encore plus fort!

Le seul bémol serait peut-être “mais comment font ils tout ça”! Un peu comme dans un restaurant où la carte propose pléthore de plats différents, on a des doutes quand à la qualité de ceux-ci…le raté du dernier téléphone, le Samsung S7, avec ses batteries qui explosent, est peut-être justement la preuve de ces limites…Maintenant mon frigo Samsung a dix ans et fonctionne toujours!

Merci pour votre attention.

Continuez à lire nos actualités.

Abonnez-vous à notre page MoSoft sur LinkedIn.

 


CES 2017 : les tendances

Comme vous l’aurez compris j’ai eu la chance d’assister au CES 2017 (Consumer Electronic Show) à Las Vegas. Je vous ai présenté le keynote de NVIDIA qui annonce notamment ses partenariats avec FaceBook et Audi. Je vous relate dans cet article les tendances #CES2017 :

  • Le son : enceintes et création
  • La réalité virtuelle : jeux et présentation
  • La voiture autonome
  • Le sommeil
  • Les coques pour smartphones : incassables et étanche

Tendance numéro 1 : Le son

Des enceintes, rien de révolutionnaire me direz-vous. Oui, mais force est de constater qu’il y a beaucoup d’acteurs dans ce domaine. C’est pourquoi, j’ai décidé d’en faire une rubrique “tendance”. Sachez le, le son (et la musique) reste une valeur sûre! Rassurez-vous, vous trouverez tout de même de l’innovation, surtout dans la “création musicale”…

Rétro: le vinyle

Petit clin d’œil pour les nostalgiques et les DJ’s en puissance, Vinyl Styl, nous propose un appareil pour nettoyer nos vieux vinyles, le Deep Groove !

Vinyl Style Deep Groove

Vinyl Style Deep Groove pour redonner une jeunesse à vos vieux vinyles

Les enceintes

Comme je vous le disais en introduction, beaucoup d’enceintes au CES 2017. Il y en a pour tous les goûts. Du rétro, au futuriste en passant par le tuning pour voiture (pas de photo) :

La création musicale

Plus d’innovation dans cette rubrique. Des start-up veulent nous aider à créer notre propre musique.

Phonotonic (start-up française me semble-t-il!) a développé un objet connecté pour créer soi-même de la musique et de manière très ludique. La création peut se faire seul ou à plusieurs.

On choisit son thème musical sur son smartphone. On prend l’objet connecté en main, on bouge…et la magie opère. Regardez plutôt:

 

De manière plus “classique”, Jameasy nous propose une aide à l’apprentissage d’un instrument. Positionnez un micro sur votre pupitre. Lancez l’application sur votre tablette et jouez le morceau proposé. L’application vous “écoute” et l’analyse. A la fin de l’exercice, vous obtenez un rapport sur votre prestation! La preuve en image:

 

Tendance numéro 2 : La réalité virtuelle

La réalité virtuelle (ou VR en anglais) est le fait de vous plonger dans un monde virtuelle.

Le constructeur Hyundai présente ses futures voitures autonomes grâce à cette technologie. J’ai testé pour vous:

On prend place dans le siège, on met sa ceinture, on enfile un casque et c’est parti! Tout d’abord, il faut “calibrer” l’installation. On tourne la tête à droite, à gauche. On bouge ses mains pour attraper un objet (qui n’existe pas!). On voit alors une reproduction de ses propres mains à l’écran. La balade commence, on est au volant de la future Hyundai. Tout d’un coup, un camion déboite devant nous, la voiture réagit toute seule et freine. Une course poursuite s’engage avec des malfrats…puis on arrive aux abords d’une grande ville, qui était la destination choisie au départ. Sur le parebrise s’affiche une liste des points d’intérêt dans la localisation. On les fait défiler devant soi en balayant de la main, comme pour faire défiler des images sur son smartphone. On clique sur un musée et la voiture nous y amène…

Autre exemple, la société Voxel présente les capacités de cette technologie en nous invitant à jouer. J’ai encore testé pour vous:

Stand Voxel: réalité virtuelle

Stand Voxel: réalité virtuelle

On s’équipe de lunettes 3D et on se positionne “dans le jeu”. On est alors dans un décor urbain. Des capteurs détectent nos mouvements. Le jeu commence et le décor défile devant nous et sous nos pieds. Il faut alors se déplacer à droite et à gauche, se baisser, sauter pour éviter les obstacles ou faire le funambule sur des poutres! Quand le jeux vidéo rencontre l’activité physique!

Pour les enfants, la start-up Toyji utilise cette technologie pour l’apprentissage. Regarder plutôt:

Pour finir, la startup Future Worlds, de l’université anglaise de Southampton développe une technologie de réalité virtuelle qui ne nécessite pas de capteurs extérieurs. Il suffit d’enfiler une sorte de baudrier équipé de capteurs de mouvements et le tour est joué. La preuve en image:

 

Tendance numéro 3 : La voiture autonome et intelligente

Je pensais que seul la Google Car était prête pour nous conduire les yeux fermés. Et bien non! Tous les constructeurs automobiles sont prêts…et s’il y en avait à la traine, des fabricants proposent des “kits” qui permettent de rendre une voiture autonome.

Audi proposait une démonstration en grandeur nature:

Non seulement, la voiture conduit toute seule, mais en plus, elle utilise l’intelligence artificielle pour apprendre. Lorsque le pilotage automatique est désactivé, l’ordinateur étudie nos “manières de faire”. Dans notre cas, un pilote fait des tours de circuit. On vient mettre un obstacle (un panneau de signalisation ici) au milieu de la route. Le pilote s’arrête ou vire à gauche si une route est possible. La voiture apprend ses comportements. Le pilote lâche le volant et enclenche le pilotage automatique. La voiture réagira de la même manière face à l’obstacle…bluffant!

Tendance numéro 4 : Le sommeil

Le sommeil est au centre de toutes les attentions.

Par exemple, la start-up française Sensorwake nous propose Oria. Un objet connecté qui va diffuser des odeurs pour nous garantir un sommeil meilleur…

Sensorwake l'objet connecté pour mieux dormir

Sensorwake l’objet connecté pour mieux dormir

Sleepnumber, quant à eux, ont imaginé un lit “intelligent”.

Sleepnumber 360 est un lit équipé de capteurs, qui vont analyser notre sommeil en temps réel (température, rythme cardiaque et position du corps) et réagir en fonction. Le lit va surélever les jambes ou la tête, réchauffer le pied de lit…et ce n’est pas fini. Au petit matin, on peut consulter un rapport sur le déroulé de notre nuit sur son smartphone…pourquoi pas?!

Tendance numéro 5 : Les coques pour smartphones, incassables et étanches

Qui n’a jamais laissé tomber son smartphone? Qui n’a jamais été poussé dans une piscine tout habillé avec son smartphone en poche?!

La société américaine Otterbox nous apporte LA solution.

Pour quelques dizaine d’euros, transformez votre smartphone en “appareil de plongée”! Pas exactement, mais votre smartphone ne craindra plus les chutes, ni les plongeons!

Ou encore, pour les plus nerveux, la protection d’écran qui résiste au marteau!

Conclusion

Merci pour votre lecture, j’espère que cet article vous a plu et vous a donné quelques idées:

 

  • Le son : enceintes et création
  • La réalité virtuelle : jeux et présentation
  • La voiture autonome
  • Le sommeil
  • Les coques pour smartphones : incassables et étanche

N’hésitez pas à suivre notre actualité!

A très bientôt.

 

 

 

 


CES 2017 Keynote NVidia

CES 2017 : le constructeur NVIDIA annonce ses partenariats avec Facebook et Audi

Les annonces

Jen-Hsun Huang, PDG de NVIDIA  (un des leaders mondial sur le marché des processeurs graphiques), fut le premier à ouvrir le grand bal des “keynotes” au CES 2017 de Las Vegas. J’ai eu la chance d’y assister car on m’a pris pour un journaliste! J’ai eu moins de chance pour les suivants… En effet, ces “discours d’introduction” sont très prisés et je pense que nous n’étions pas moins de 10 000 personnes à l’hôtel Venetian:

CES 2017 NVIDIA keynote

NVIDIA keynote, 4 janvier 2017 Venetian, Level 5, Palazzo Ballroom

 

NVIDIA a annoncé, notamment :

  • un partenariat avec Facebook pour le partage en ligne des parties de jeux vidéos
  • une plateforme de jeux en ligne “GeForce Now
  • sa nouvelle “box” de streaming : “the New Shield”
  • son objet connecté pour la “maison intelligente” : “NVIDIA Spot
  • son “super ordinateur” pour rendre les voitures intelligentes et autonome : “AI Car Supercomputer”

Une vidéo d’introduction : l’ “AI” (Artificial Intelligence)

Pourquoi un fabriquant de cartes électroniques lance un partenariat avec FaceBook?

NVidia et Facebook

NVidia et Facebook Live

NVIDIA n’est pas mécontent de la constante progression du “eSport“. Le “eSport” est la pratique de jeux vidéo à un tel niveau que cela en devient un sport. Ces nouveaux sportifs ont besoin des produits NVIDIA pour pratiquer leur passion. Comme toute pratique sportive, le “eSport” a ses fans et spectateurs! Ils sont désormais des millions à suivre des parties de jeux vidéos, en ligne ou dans des salles. Jen-Hsun Huang annonçait que le nombre de spectateurs de “eSport” dépassait déjà le nombre de téléspectateurs à avoir suivi les derniers jeux olympiques de Rio!

Le partenariat entre NVIDIA et Facebook permettra de suivre en direct, sur “Facebook Live“, des parties de jeux vidéos. Et vous permettra aussi de partager VOS parties tout comme vous partagez déjà vos photos et vidéos.

Plus besoin d’un ordinateur sur-puissant

NVIDIA fait le constat qu’environ 1 milliards d’ordinateurs (rien que ça!) actuellement en service n’ont pas les capacités (techniques) suffisantes pour jouer aux jeux vidéos.

1 milliard de PC non prêts

1 milliard de PC non compatibles avec les jeux vidéos

Ne vous précipitez pas dans votre magasin hightech préféré, NVIDIA lance “GeForce Now”.

“GeForce Now” est une plateforme, accessible via internet, depuis votre Mac ou votre PC, qui vous permet de jouer en ligne à votre jeu vidéo préféré. Et ce, même si c’est le jeu le plus exigeant en terme de performance et même si votre ordinateur vous fatigue par sa lenteur à surfer sur internet! Disponible à partir de mars 2017, il vous en coûtera 20$ (environ 20€) pour 20h de jeu.

Vous allez parler à vos murs!

La “maison intelligente” (ou “smart home”) est désormais une réalité. Avec NVIDIA “new shield”, une box qui réinvente la télé, NVIDIA “spot” (un objet connecté composé d’un micro et d’une enceinte qu’on colle au mur) et “Google Assistant for TV” vous pouvez tout commander par la voix! On se réveille, le chauffage s’allume et le café se prépare. On s’habille en écoutant les dernières informations. On part au travail, les stores se ferment, le garage s’ouvre et le robot ménager se met en marche. On rentre de sa journée épuisante, on regarde sa série TV préférée…

Démonstration:

La voiture autonome

NVIDIA pense que la voiture autonome aura besoin de l’intelligence artificielle. Ainsi, la voiture, apprend en permanence comment mieux se comporter sur la route. Dans cette optique, NVIDIA développe le “XAVIER” un super-ordinateur pour les voitures.

Xavier, le super ordinateur

Xavier, le super ordinateur

NVIDIA travaille avec AUDI et BOSH pour le déploiement de cet équipement :

 

Convaincu ?

Je retiendrai que les partenariats sont fondamentaux. On peut faire le plus bel outil du monde, seul il ne sert pas à grand chose!

J’ai hâte de parler à mes murs, de ne plus faire le ménage, de ne plus conduire (surtout dans les embouteillages et sur de longs trajets). Par contre, je continuerai la pratique “réel” du sport!

Et vous?